«[…] La déforestation et la désertification – causées par les activités humaines et le changement climatique – posent des défis majeurs au développement durable […]» La conservation de la biodiversité est essentielle au développement social et économique ainsi qu’à la survie de l’humanité. 

Source: bfs.admin.ch Confédération Suisse

JULIE SCHNYDRIG KETTENACKER

Présidente de Pro Natura Genève

Issue d’une famille d’écologistes, sa mère était chargée d’affaire à Pro Natura Valais et son père Chef du service de la protection de l’environnement, Julie a toujours vécue avec ces valeurs de défense de la nature sans se rendre compte que ceci n’était pas la norme. Jusqu’au jour où elle a compris que la nature n’était pas défendue par tout le monde. En 1998, elle part entamer des études de Psychologie à l’Université  de Genève. Spécialisée en psychologie sociale, elle a toujours trouvée passionnant de découvrir les fonctionnements de l’humain en groupe, des sociétés, des mécanismes d’influence sociale. Avec l’impression que ces études lui donnaient les clés pour comprendre le monde, sa structure et pourquoi l’humain pouvait agir de telle ou telle manière suivant le contexte dans lequel il se trouvait. C’est à la naissance de son premier fils qu’elle a véritablement eu un déclic : tout à coup, elle s’est sentie submergée par quelque chose qui la dépassait. Elle a eu l’envie d’en faire plus, de se dépasser, de donner pour le bien commun, pour la planète, pour celle de nos enfants. C’est ce prolongement de soi-même qui l’a à la fois obligée à être dans l’ici et maintenant, mais à la fois forcée à penser à demain et aux générations d’après. Elle a aussi travaillé durant 9 ans à alimenter la politique petite enfance de la Ville de Genève en promouvant les places en crèches en quantité mais aussi en qualité avec des projets innovants: le livre, la créativité, l’éveil à la nature et les droits de l’enfant. Elle est maintenant chef du Secteur de la petite enfance de la Ville de Carouge et pilote ce dispositif communal depuis 3 ans (10 crèches – env. 600 familles). Lorsqu’on lui a demandé de faire partie du comité de Pro Natura Genève, elle n’a pas hésité une seule seconde. Elle y a découvert un monde passionnant qui la reconnectait à ses valeurs et à l’évidence que l’éducation est à la base d’une société saine. Depuis 2 ans, elle est présidente de Pro Natura et est également membre de plusieurs autres associations dans différents domaines tels que les droits de l’enfant, les carrières féminines, l’éducation et l’environnement. Comme elle dit: “Une fois qu’on s’engage, c’est difficile de s’arrêter. Le réseau que je côtoie me nourrit, je me sens très militante au fond de moi et cette énergie, celle de mes convictions, est une force inouïe.”

Les actions:

Pro Natura est la plus ancienne organisation de protection de la nature en Suisse (1909).

Sa section genevoise date de 1928 et compte plus de 7’000 membres.

Ses actions: protéger la nature et les paysages; créer et entretenir des réserves naturelles (11 réserves naturelles à Genève); sensibiliser le public dès le plus jeune âge avec les centres nature: Pointe à la bise et Vallon de l’Allondon qui proposent des visites, animations, camps d’anniversaires, etc…collaborer avec des associations ou des administrations poursuivant des buts similaires. Pro Natura est très active sur la scène politique genevoise en matière d’aménagement du territoire et de préservation de la biodiversité notamment. 

Lien: Pro Natura